L'UIP et l'Assemblée populaire nationale de Chine intensifient leur coopération sur les ODD

L'UIP et l'Assemblée populaire nationale de Chine intensifient leur coopération sur les ODD
Actualités en bref

image

© Shen Hong/Xinhua

Des parlementaires de l'Ethiopie, de Maurice, du Mozambique, de la Namibie, du Pakistan, de Sri Lanka et de la Tanzanie se sont réunis du 10 au 12 septembre à Beijing (Chine) pour discuter de la manière dont les parlements peuvent contribuer efficacement à la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD).

L'UIP et l'Assemblée populaire nationale de la République populaire de Chine ont organisé cet événement, le troisième d'une série de séminaires interrégionaux annuels. Ces échanges interrégionaux permettent aux parlements d'Asie et d'Afrique de partager leurs bonnes pratiques et d'examiner les moyens par lesquels la coopération parlementaire Sud-Sud peut stimuler le programme des Objectifs de développement durable.

Le rôle des organes législatifs dans la mise en œuvre des ODD, la coopération dans le cadre de l'initiative Belt and Road, le développement innovant ainsi que des questions plus proches du bien-être de la population – telles que l'eau potable, les installations sanitaires et les énergies propres durables – ont été des thèmes clés du séminaire.

"Les parlements ont un rôle essentiel à jouer pour aider le monde à atteindre les objectifs mondiaux de 2030", a déclaré le Secrétaire général de l'UIP, Martin Chungong, dans son discours d'ouverture. "Non seulement ils détiennent le pouvoir budgétaire, mais ils peuvent aussi apporter la volonté politique de garantir un niveau de vie adéquat pour tous, et notamment une meilleure nutrition et un meilleur accès à l'eau et à l'assainissement."

Les parlements peuvent contribuer à placer les ODD en tête des priorités nationales pour s'attaquer aux inégalités, renforcer les systèmes alimentaires nationaux, améliorer l'accès aux services de base et veiller à ce que les populations vulnérables ne soient pas laissées de côté. Grâce à la fonction de contrôle du parlement, les parlementaires peuvent vérifier si les engagements nationaux et internationaux se traduisent par des politiques, des programmes et des plans cohérents, complets et coordonnés.

Chaque ODD dépend de nombreux facteurs qui peuvent ne pas faire partie de son propre secteur spécifique. Cela signifie que les ODD fournissent aux parlements un cadre solide afin de promouvoir la coordination multisectorielle et de faire en sorte que la réalisation d'un objectif puisse contribuer à la réalisation de tous les autres.

L'UIP est fermement résolue à mobiliser les parlements pour qu'ils passent à l'action en faveur des ODD et à fournir aux parlementaires les outils nécessaires pour leur permettre de mener à bien leurs travaux plus efficacement. En partenariat avec le Programme des Nations Unies pour le développement, l'UIP a produit un outil spécifique sur les parlements et les Objectifs du développement durable pour aider les parlementaires à identifier les bonnes pratiques, les opportunités et les expériences acquises en matière d'institutionnalisation des ODD.