L'UIP plaide en faveur du changement pacifique et du dialogue au Venezuela

L'UIP plaide en faveur du changement pacifique et du dialogue au Venezuela
Actualités en bref

image

©Yuri CORTEZ, Federico PARRA / AFP

L'UIP exprime sa vive inquiétude concernant l'escalade de la crise que connaît actuellement le Venezuela. Elle rappelle aux autorités leur devoir de garantir les droits fondamentaux de la population, notamment son droit aux rassemblements pacifiques.

L'UIP reste vigilante concernant les attaques dont pourraient faire l'objet des parlementaires. Elle dénonce vigoureusement toute tentative de harcèlement, intimidation ou persécution à l'égard de parlementaires, tout particulièrement de l'opposition. L'immunité parlementaire est un droit de l'homme essentiel pour que les parlementaires puissent s'acquitter pleinement et librement de leur mandat sans crainte de représailles et en servant les intérêts du peuple qu'ils représentent.

Le Comité des droits de l'homme des parlementaires de l'UIP se réunira cette semaine à Genève. Ce mécanisme, qui est le seul en son genre à l’échelon international, se consacre à protéger et défendre les parlementaires dont les droits sont menacés ou bafoués. Il est actuellement saisi de plus de 550 cas dans le monde, dont une grosse soixantaine concernent des parlementaires vénézuéliens de l'opposition.

L'UIP invite instamment toutes les parties concernées à intensifier les efforts qu'elles consentent, notamment par le biais d'un authentique dialogue, pour trouver une solution pacifique et non violente à la crise et assurer à tous les Vénézuéliens un accès à l'aide humanitaire.