Déclaration de la Présidente de l'UIP sur la question du plateau du Golan

Déclaration de la Présidente de l'UIP sur la question du plateau du Golan
Actualités en bref

image

© AFP/Jalaa Marey

L'UIP défend le caractère inadmissible de l'acquisition de territoires par les armes. Elle a été fondée il y a 130 ans sur les principes de la paix et du non-recours à la force dans les relations internationales.  
 
L'UIP condamne la récente reconnaissance du plateau du Golan par les Etats-Unis en tant que partie intégrante d'Israël. Notre Organisation est convaincue que l'annonce des Etats-Unis ne fait qu'éloigner le monde de la réalisation d'une paix juste et durable au Moyen-Orient.
 
La reconnaissance par les Etats-Unis du plateau du Golan va à l'encontre de la résolution 497 du Conseil de sécurité de l'ONU, qui, entre autres, décourage fortement toute tentative d'Israël d'"imposer ses lois, sa juridiction et son administration dans le territoire syrien occupé des hauteurs du Golan" et considère une telle tentative comme "nulle et non avenue et sans effet juridique sur le plan international".
 
Au nom de l'UIP, je lance un appel vigoureux à toutes les parties au conflit au Moyen-Orient pour qu'elles s'abstiennent de toute action unilatérale qui pourrait exacerber la situation. En tant que parlements ou parlementaires, nous devons nous résoudre à œuvrer avec toujours plus de détermination en faveur de la paix au moyen d'un dialogue authentique.
 

Gabriela Cuevas Barron, IPU President