L'UIP et l'ONU renforcent leur coopération dans la lutte contre le terrorisme

L'UIP et l'ONU renforcent leur coopération dans la lutte contre le terrorisme
Actualités en bref

image

© IPU/S. Alikhan

L'Union interparlementaire (UIP), l'Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) et le Bureau des Nations Unies de lutte contre le terrorisme (BLT) ont signé un protocole d'accord visant à renforcer leur coopération dans la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent.

La signature a eu lieu à la Maison des parlements, à Genève, le 8 mai, entre les chefs de secrétariat des organisations : M. Martin Chungong, Secrétaire général de l'UIP, M. Vladimir Voronkov, Secrétaire général adjoint du BLT, et M. Yury Fedotov, Directeur exécutif de l'UNODC. Le Directeur général de l'Office des Nations Unies à Genève, M. Michael Møller, ainsi que la Présidente du Parlement des Emirats arabes unis et Présidente du Groupe consultatif de haut niveau de l'UIP sur la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent, Mme Amal Al Qubaisi, étaient aussi présents lors de la cérémonie.

Ce protocole d'accord définira un cadre de coopération entre l'UIP et l'ONU afin de promouvoir le rôle des parlements dans la lutte contre le terrorisme et les conditions qui favorisent le terrorisme, contribuant ainsi à la mise en œuvre de la Stratégie antiterroriste mondiale des Nations Unies.

A cette occasion, le Secrétaire général de l'UIP a également signé le Pacte mondial de coordination contre le terrorisme des Nations Unies afin de renforcer encore davantage les liens entre les organisations signataires.

Depuis 2017, l'UIP, l'ONUDC et le BLT ont mis en œuvre le Programme conjoint sur la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent propice au terrorisme pour aider les parlements à appliquer les résolutions de l'UIP, les conventions internationales, les protocoles et les résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU dans le domaine du terrorisme.

Le Programme conjoint facilite également la coopération entre les parlements grâce au partage des bonnes pratiques et des expériences acquises, ainsi qu'à l'assistance technique et aux outils spécifiques nécessaires fournis aux parlements.

Les travaux du Programme conjoint seront appuyés par le Groupe consultatif de haut niveau de l'UIP sur la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent.

La lutte contre le terrorisme et l'extrémisme violent menant au terrorisme ont été au cœur des débats de la 140ème Assemblée de l'UIP à Doha (Qatar), au cours de laquelle il a été annoncé que le Bureau des Nations Unies de lutte contre le terrorisme allouerait 2,1 millions d'USD de son fonds d'affectation spéciale pour soutenir les actions parlementaires de lutte contre le terrorisme.

L'UIP collabore déjà avec l'ONU sur de nombreuses questions, notamment les Objectifs de développement durable, l'égalité des sexes, les droits de l'homme, la paix et la sécurité.

Regardez une courte vidéo du Secrétaire général adjoint du BLT, M. Vladimir Voronkov, qui explique ce que les parlements peuvent faire pour lutter contre le terrorisme.

Contexte général

L'UIP est l'organisation mondiale des parlements. Elle a été fondée en 1889 en tant que première organisation politique multilatérale au monde, encourageant la coopération et le dialogue entre toutes les nations. Aujourd'hui, l'UIP compte 179 Parlements nationaux membres et 12 organes parlementaires régionaux. Elle promeut la démocratie, aide les parlements à devenir plus forts, plus jeunes, plus soucieux de l'équilibre entre les sexes et plus diversifiés. Elle défend également les droits de l'homme des parlementaires par le biais d'un comité spécialisé composé de parlementaires du monde entier. Deux fois par an, l'UIP réunit plus de 1 500 délégués et parlementaires dans le cadre d'une assemblée mondiale, ce qui confère une dimension parlementaire aux travaux de l'ONU et à la réalisation des Objectifs de développement.

L'ONUDC est chargé par l'Assemblée générale de fournir une assistance juridique et une aide au renforcement des capacités aux Etats Membres pour prévenir et lutter contre le terrorisme. Son Service de la prévention du terrorisme est un des principaux fournisseurs d'assistance technique de l'ONU dans les domaines juridique, pénal et autres domaines connexes. L'ONUDC s'emploie à promouvoir la ratification, l'incorporation dans la législation et l'application des instruments juridiques internationaux contre le terrorisme, à savoir les 19 conventions et protocoles internationaux contre le terrorisme et les résolutions pertinentes de l'Assemblée générale et du Conseil de sécurité. Il facilite également la coopération régionale et internationale dans le domaine judiciaire et en matière de maintien de l'ordre en rapport avec les activités terroristes.

Le BLT a, pour sa part, été créé en juin 2017 pour assurer la direction de la mise en œuvre des mandats de l'Assemblée générale en matière de lutte contre le terrorisme, renforcer la coordination et la cohérence grâce au Pacte mondial de coordination contre le terrorisme, et accroître le soutien apporté par l'ONU aux Etats membres en vue du développement des capacités antiterroristes, par le Centre des Nations Unies pour la lutte contre le terrorisme.