Opinions : Trois questions à Marta Grande, jeune parlementaire, Italie

Opinions : Trois questions à Marta Grande, jeune parlementaire, Italie
Actualités en bref

La rubrique Opinions fait partie d'une nouvelle série web de l'UIP qui propose des interviews de parlementaires du monde entier. Les points de vue et opinions qu'ils expriment sont les leurs et ne reflètent pas nécessairement la position de l'UIP.

Marta Grande, une jeune députée de l'Italie, est membre du Forum des jeunes parlementaires de l'UIP. Nous l'avons interviewée à l'occasion de la Journée internationale de la jeunesse, le 12 août.

Quels sont les obstacles empêchant les jeunes de se présenter au parlement dans votre pays ?

Je considère la désaffection à l'égard de la politique comme la principale raison du manque de participation politique s'exprimant dans mon pays, mais aussi dans beaucoup d'autres. 

En Italie, il n'existe pas réellement d'entraves empêchant les jeunes de se présenter au parlement. En 2013, j'étais la plus jeune femme parlementaire et je me rends compte que les jeunes sont en général considérés comme mal placés pour réussir en politique.

Dans ce domaine comme dans beaucoup d'autres dans la vie, l'expérience compte. Mais il faut aussi donner aux jeunes responsables politiques le droit de se dépasser et de se développer. C'est la seule façon de donner naissance un jour à de nouvelles générations de responsables politiques expérimentés.

Que peuvent faire les parlements/gouvernements pour faciliter la participation politique des jeunes ?

Je ne crois pas que les parlements et les gouvernements puissent faire grand-chose, car il faut commencer par faire évoluer les mentalités à l'égard des jeunes et la culture de la participation politique. Nous devons avoir conscience que la politique nous concerne tous et que nous devons par conséquent tous manifester notre engagement et nous y intéresser, tout particulièrement dans notre jeunesse. La participation est synonyme d'engagement concret, une notion que nous devons remettre au goût du jour.

Dans quelle mesure votre expérience à l'UIP vous a-t-elle aidée à évoluer dans votre rôle de parlementaire à l'échelle nationale ?

Elle m'a sans aucun doute fait évoluer. Participer au Forum des jeunes parlementaires de l'UIP représente un moyen idéal pour s'ouvrir au point de vue d'autres responsables politiques sur un large éventail de sujets. Simultanément, cette expérience nous met en contact avec des collègues que nous ne croiserions pas sinon. De mon point de vue, l'UIP offre un cadre rêvé pour jeter des ponts et nouer une coopération entre les continents.