L’UIP lance une nouvelle plateforme de données sur les parlements

L’UIP lance une nouvelle plateforme de données sur les parlements
Communiqués de presse
Geneva

image

© Dylan Martinez / Reuters

Afin de marquer la Journée internationale de la démocratie, qui sera célébrée le 15 septembre, l’UIP lance le Nouveau Parline, une nouvelle version de son portail de données ouvertes sur les parlements nationaux. Cet outil s’adresse aux parlementaires, aux universitaires, à la société civile, aux médias et à toute personne s’intéressant aux parlements en tant qu’institution centrale de la démocratie.

L’UIP recueille des données sur les parlements depuis sa création en 1889. Elle collecte par exemple des informations sur la participation des femmes à la vie politique depuis 1945. Avec son Nouveau Parline, l’UIP a rassemblé l’ensemble des données disponibles sur une seule plateforme qui permet aux utilisateurs non seulement d’observer l’évolution des tendances au fil du temps, mais aussi de comparer les avancées et les reculs enregistrés dans les différentes régions du monde.

Ce nouveau portail contient des informations sur la structure des parlements et sur leurs méthodes de travail, ainsi que sur des questions diverses telles que la représentation des femmes et des jeunes. Une grande partie de ces données sont inédites. La plupart des informations publiées sur le portail Nouveau Parline proviennent directement des parlements nationaux, et l’UIP les met régulièrement à jour de sorte que tout changement résultant de nouvelles élections ou d’autres circonstances soit reflété. Les données couvrent un large éventail de sujets, notamment le nombre de chambres parlementaires, le nombre de femmes parlementaires, le nombre de lois adoptées par les parlements et l’âge moyen des parlementaires.

La Présidente de l’UIP, Gabriela Cuevas, a déclaré : "La démocratie est constamment menacée à l’ère de la post-vérité. En lançant le Nouveau Parline à l'occasion de la Journée internationale de la démocratie, l'UIP réaffirme son attachement à la promotion de la démocratie et des valeurs démocratiques partout dans le monde. Il est essentiel de pouvoir s'appuyer sur des faits avérés pour lutter contre la résurgence de la rhétorique populiste." 

Le Secrétaire général de l’UIP, Martin Chungong, a quant à lui déclaré : "Dans un monde où les informations mensongères et les faits alternatifs sont monnaie courante, il est primordial de pouvoir compter sur des données fiables pour défendre la démocratie. Le lancement du portail Nouveau Parline renforce l’UIP en tant que source d’information unique et solide sur les parlements."

En adoptant sa Déclaration universelle sur la démocratie le 15 septembre 1997, l’UIP, en tant qu’organisation mondiale des parlements, a en quelque sorte ouvert la voie à la célébration de la Journée internationale de la démocratie, à l’initiative des Nations Unies. Chaque année, les parlements du monde entier célèbrent cette journée en mettant en avant un aspect particulier de la démocratie.

Cette année, l’UIP mettra l’accent sur le thème du contrôle, qui est une fonction essentielle du parlement dans une démocratie saine et dans laquelle les parlementaires ont accès à des informations fiables leur permettant de poser les bonnes questions et de demander des comptes à leurs gouvernements.

Le contrôle parlementaire est également le thème de la dernière édition du Rapport parlementaire mondial, publié conjointement par l’UIP et le Programme des Nations Unies pour le développement, et qui contient des contributions de plus de 350 parlementaires de 128 parlements dans le monde,

Ce rapport révèle que malgré l’importance du contrôle, les parlementaires font face à de multiples difficultés qui les empêchent de s’acquitter efficacement de cette fonction. Dans certains pays, les parlementaires ne peuvent pas s’exprimer librement. Le rapport souligne, en outre, que la protection de la liberté d’expression des parlementaires est essentielle pour garantir leur capacité d’étudier et de contrôler la conduite des affaires publiques. L’UIP examine et traite actuellement les cas de plusieurs parlementaires de l’opposition ayant exprimé ouvertement leurs opinions et faisant l’objet de violations des droits de l’homme allant de l’arrestation arbitraire à des poursuites judiciaires à motivation politique, voire au meurtre.


L'UIP est l'organisation mondiale des parlements nationaux. Nous travaillons avec les parlements pour sauvegarder la paix et favoriser un changement démocratique positif par le dialogue politique et l'action concrète.

Pour de plus amples renseignements, veuillez contactez : 
Thomas Fitzsimons
Directeur de la Communication
press@ipu.org
+41 79 854 31 53